le top

 

 


sam 10 mars 2018
SKI - Julie Fäh

Julie Fäh, 2004, membre de la Section Ski du CNV,  détentrice d'une carte SwissOlympic National Talent, membre du cadre national U14.

Comment as-tu commencé le ski nautique ?

Quand j’avais 4 ans, ma mère en faisait déjà un petit peu. Chaque été, on passait une partie de nos vacances près d’un club de ski en Corse … Une fois j’ai essayé, j’y ai pris goût et maintenant je ne peux plus m‘en passer !

Qu’est-ce qui te plaît dans ce sport ?

Les sensations… notamment la glisse ou l’impression de voler sur l’eau. J’aime aussi l’ambiance sur les plans d’eau et les compétitions, où l’on peut parfois côtoyer les meilleurs skieurs ou skieuses du monde.

L’été ou quand le soleil brille, les entraînements doivent être plus faciles à supporter que quand la météo est moins clémente ?

Oui, effectivement, les entraînements sont plus sympas quand il fait beau, mais il est important de s’entraîner quelles que soient les conditions, car on ne choisit pas la météo qu’il fera le jour d’une compétition. Quand on sait skier sous la pluie et dans le vent, c’est d’autant plus facile de skier quand la météo est belle.

Le ski nautique est composé de trois disciplines : le slalom, les figures et le saut. La ou lesquelles pratiques-tu ?

Je pratique les trois. Chaque discipline apporte quelque chose de différent au niveau des sensations, mais les trois restent techniquement très complémentaires entre elle. Et dans les moments où les entraînements peuvent être parfois difficiles, sur les trois disciplines il y en a toujours une qui va bien. Ça aide à rester concentré et à garder le moral.

Passes-tu autant de temps sur chaque discipline ?

Les figures c’est ce qui prend le plus de temps. Un bon tour de figures va nécessiter un échauffement spécifique hors de l’eau et le tour sur l’eau va durer environ 45 min. Alors que pour un tour de slalom ou de saut, un échauffement basique hors de l’eau et 15 min. sur l’eau suffisent.

Concilier l’école et le sport de haut niveau n’est-ce pas trop difficile pour une jeune fille ?
En d’autres termes, as-tu encore le temps pour les loisirs entre copines ?

A l’école ça se passe très bien. C’est une question d’organisation même si ce n’est pas toujours facile de gérer les devoirs au bord d’un lac de ski. Pour les loisirs j’essaie de profiter au maximum de mon temps libre durant l’hiver pour voir mes copines. Autrement j’ai aussi des copines skieuses que je retrouve régulièrement sur les plans d’eau.

Quels sont tes objectifs scolaires et sportifs pour 2018 ?

Au niveau scolaire, c’est d’avoir de bons résultats afin d’accéder au gymnase en filière sport-études.
Au niveau sportif, c’est de continuer à progresser pour améliorer mes résultats en compétition et mon classement européen chez les U14.
Avant tout, je souhaite continuer à partager ma passion avec les gens qui m’entourent et me soutiennent, continuer à prendre du plaisir sur les skis.

Catherine Bochud,
vice-présidente section ski CNV